Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 09:28
Il faut s'empresser de rire de tout de peur de n'avoir à en pleurer . Beaumarchais
Blague qui circule dans les banques.
Repost 0
Published by clo - dans Humour
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 09:08
En tout cas, si la France traite des êtres humains comme cela,link ce n'est pas en mon nom. Il y a d'autres moyens de traiter des êtres humains qu'en les enfermant comme des voleurs.
Les sans papiers ne sont pas forcément des clandestins et s'il faut régler le problème de l'immigration, faisons le dignement.
Et, arrêtons de fabriquer des sans papiers à force de changement de lois.
Je sais, je me répète .... Et je le ferai tant que l'Europe traitera les étrangers comme des déllinquants.

Encore une femme de 60 ans qui s'est immolée en desespoir de cause parce que son compagnon arménien allait être expulsé !
Combien faudra-t-il encore de morts avant qu'on ne réflechisse à un traitement humain de toutes ces situations compliquées ?

Et, qu'on ne me dise pas que je veux soutenir une islamisation de la France, ou que je suis naïve, ou que je ne vois pas clair ou que je soutiens une immigration massive, NON, NON, et NON.
Je soutiens un traitement humain et digne de situations complexes.
Je sais faire la différence entre des crétins qui sifflent la Marseillaise et des braves gens qui se retrouvent dans des situations de désespoir profond alors qu'en toute bonne foi, ils ont voulu s'intégrer, travailler, payer leurs impôts, être des consommateurs respectables et ont eu la malchance d'être dans le mauvais créneau et au mauvais moment pour étre régularisé.

Repost 0
Published by clo - dans Coup de sang
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 10:16

Le tribunal d'application des peines de Mons a refusé, mercredi matin, la libération conditionnelle sollicitée par Michelle Martin, l'ex-épouse de Marc Dutroux, condamnée à 30 ans de réclusion par la cour d'Assises d'Arlon en juin 2004. C'est ce qu'a indiqué maître Bayet, l'avocat de Mme Martin. Une nouvelle requête pourra être introduite en septembre 2009. Le tribunal demande que cette année de prolongation de détention soit mise à profit dans le but d'un éclaircissement au niveau des rapports psychosociaux et des risques de récidives.

Un plan de concrétisation de réinsertion sociale doit être introduit. Un plan difficile à ajuster, toutes les demandes de jours de congé pénitentiaire lui étant d'office refusées, selon maître Bayet, qui justifie la décision du tribunal par le nombre de contradictions dans le dossier. S'agissant de prévention à caractère sexuel, un rapport sur un suivi psychologique doit être effectué. Un nouvel avis pourra être émis par la directrice de la prison où est incarcérée la détenue. L'audience qui s'est déroulée à huis clos n'a duré que quelques minutes. Les représentants de la partie civile n'étaient pas présents.

Georges-Henri Bauthier, avocat de Laetitia Delhez, victime de la détenue et de son ex-mari Marc Dutroux, déclare avoir envoyé un courrier et prévenu qu'il ne se déplacerait pas tant que Michelle Martin ne donnerait pas de version plausible des faits et ne reconnaisse sa part de responsabilité. Michelle Martin est admissible à la libération conditionnelle depuis le 14 août 2006. Une première demande de libération avait été introduite juin 2007 et réfutée. Le dossier avait alors été bloqué jusqu'en juin 2008.

http://www.observatoirecitoyen.be/article.php3?id_article=111

Franchement difficile d'avoir pitié de Michelle Martin, dont le nom restera à jamais associé à celui de Dutroux et à la mort de Julie et Mélissa, mortes de soif et de faim dans un trou à rats d'où Michelle Martin aurait pu les sortir.
Etait-elle perverse, insensible ou seulement lâche jusqu'à l'immonde ?
Sa prison est une douze étoiles par rapport à celle des petites .
Repost 0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 09:04
Avez-vous remarqué que , dans les échanges sur les forums ou sur les blogs, il y a des gens l( le plus souvent des hommes ) qui ont des techniques pour argumenter et souvent, ils ne s'en rendent pas compte. C'est leur manière habituelle de fonctionner. Sans doute, ont-ils ce genre d'échanges au quotidien avec leurs enfants et leur entourage ?
Je m'explique :

" Vous ne voyez donc pas clair "
signifiant le 
"moi, je vois clair, j'vais vous expliquer, ma ptite dame "

Ou, l'incontournable " Enfin, vous n'êtes pas sans savoir ..."
ou le " vous n'ignorez pas ..."
signifiant
" Quand, comme moi, on sait, on ne pense pas ce que vous pensez, ma ptite dame "

Avez-vous remarqué l'utilisation de la négation ou de la double négation, dont le but est déjà de vous mettre en porte-à-faux , de vous nier, de vous abaisser  ?

Ensuite, viennent dans l'argumentation, les non moins incontournables :
"Vous n'avez pas souffert, sans doute, moi, je sais ce que c'est, HELAS ! (soupir )  Et, c'est pour ça que j'ai compris ceci ou cela ..."
signifiant
" quand on n'a pas souffert, on se tait, ma ptite dame ." " Vous ne savez pas de quoi vous parlez ." (négation )
ou signifiant
" Si vous n'avez pas souffert, vous ne savez pas de quoi vous parlez " comme si la qualité de victime donnait le droit d'avoir raison dans ses opinions et cela sur des sujets aussi divers que l'immigration, les OGM, le chômage , l'enseignement ou l'inévitable question juive .... j'en passe ....


Viennent ensuite les attaques personnelles sur votre vie, vos ressources, vos problèmes, vos enfants etc....
J'ai eu récemment ce genre d'attaque, n'ayant rien à voir avec le sujet traité :
" D'ailleurs, pourquoi utilisez-vous un pseudo, vous avez honte de vos opinions, ma ptite dame ? MOI, je donne mon identité, ma ptite dame. "

He, bien, moi, j'vous l'dis, mes ptites dames, si on utilise ce genre d'argumentation pour vous contrer, ne vous laissez pas démonter, souriez et comprenez que la personne veut d'abord vous ébranler car vous n'êtes pas d'accord avec elle. Répondez : RATé !
Et, recentrez la discussion sur le sujet initial.
On sait toutes des choses.... on n'a pas besoin d'être victime pour réfléchir, même s'il est intéressant d'écouter les victimes....on a une identité dans la vraie vie, on a une identité virtuelle sur internet.
Et, il est temps que ces ptits bonshommes apprennent à argumenter sans nous considérer comme des connes ou des ptites filles à qui il faut tout expliquer.
NON, MAIS !
Non, je ne suis pas féministe, je suis réaliste.
Mais, il faut qu'ils arrêtent de jouer aux papas ! non ?
Repost 0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 08:40
Mauvaise nouvelle encore, cette année, le 25 octobre à 3 heures du matin, il sera deux heures. Economie d'énergie oblige !
En tout cas, avec l'été indien dont nous bénéficions, on n'a pas encore rallumé le chauffage en continu. Sachant que la baisse du baril de pétrole ne se repercutera pas sur le prix du gaz et de l'électricité, c'est tant mieux, car, chez nous, le chauffage, ça coûte cher, même si on isole, et si on apprend à utiliser la chaleur résiduelle en cuisine et que beaucoup de belges s'intéressent sérieusement à l'énergie solaire.
Bon, on va se préparer mentalement au changement d'heure . ZEN !
Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 16:19
Une de mes chanteuses préférées, parce qu'elle chante magnifiquement bien, parce qu'elle a des textes splendides, parce qu'en plus, elle est si belle, mais.... je n'irais jamais à un de ses concerts parce que j'ai trop de pudeur pour pleurer comme une madeleine au milieu de gens que je ne connais pas, parce qu'elle exprime trop bien et trop fort des sentiments ancrés si profondément en nous, parce que j'ai passé une de ses chansons à la cérémonie d'enterrement de mon fils, parce qu'avec cette chanson, la centenaire, elle touche au coeur, c'est beau et dur, si dur ,trop dur.
Linda Lemay qu'il faut écouter de temps en temps parce que c'est touchant et magnifique, mais avec modération parce qu'il ne faut pas plonger dans la déprime.
D'ailleurs, si vous vous mettez à l'écouter en boucle, c'est que vous déprimez. Surtout, aérez-vous, allez voir un bon film, éclatez vous, mais ne sombrez pas dans la mélancolie !
Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 15:59
Un écorché vif, un marginal, un grand acteur..... un homme au destin tragique, entre génie, fou ,attendrissant et déroutant. En tout cas, il ne nous laisse pas indifférent
Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 12:00
Ce qui prouve que la vanité est encore un plus grand mobile humain que l'intérêt, c'est qu'il y a des gens qui se croient pape, empereur; il n'y en a pas qui se croient Rothschild.

                                                                                                                  les frères Goncourt

Le gros-qui-tache est au mouton-rothschild ce que la brebis galeuse est à l'agneau pascal.
 
                                                                                                                 Pierre Dac

Moi je dis toujours: laissons pisser le mouton Rothschild.

                                                                                                                  Philippe Geluck
Repost 0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 10:13
Ne mettez pas votre confiance dans l'argent, mais mettez votre argent en confiance.
                                                                Olivier Wendell Holmes

Alors, là, je me demande bien où.
   
Repost 0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 09:27

En tout cas, moi, à partir de maintenant, je ne me laisserai plus jamais baratiner par aucun soi-disant conseiller de ma banque qui ne conseille que dans son intérêt et parce qu'il subit la pression de sa direction pour vendre certains produits et je milite pour que les usagers se défendent et se battent contre les banquiers et pour le droit à avoir des représentants des usagers dans le conseil d'administration des banques.
Parce que Y EN A MARRE ! Les banques doivent être au service des usagers et pas le contraire.
NOUS AVONS BESOIN D'ELLE, ELLES ONT BESOIN DE NOUS .

Suicide à la BNP http://tf1.lci.fr/infos/economie/social/0,,3767112,00-salarie-bnp-suicide-dans-agence-.html
Le suicide remonte à la fin du mois de janvier, mais l'information n'a été divulguée que lundi. Un salarié de BNP Paribas de 45 ans s'est suicidé au début de l'année sur son lieu de travail, dans l'agence de Villefranche-de-Rouergue, dans l'Aveyron. Son corps a été retrouvé par ses collègues à l'ouverture de l'agence le lundi matin.
 
D'après la CGT, ce conseiller en patrimoine financier avait été convoqué quelques jours auparavant à Albi pour un entretien avec ses supérieurs. "Il lui aurait été indiqué qu'il n'avait pas atteint certains de ses objectifs, en particulier en matière de  placement de produits financiers", selon le syndicat, qui avance que la direction "aurait évoqué sa mutation". La CGT rapporte également des extraits d'une lettre que le salarié a écrite avant de mourir.  "J'ai aimé mon métier et je  ne sais rien faire d'autre. Je ne vois pas d'avenir. J'ai toujours respecté mes clients en essayant de rester le plus correct avec eux. De ce côté-là au  moins on ne peut rien me reprocher", écrit-il dans cette lettre. 
 L'homme a laissé plusieurs lettres
 Pour sa part, la direction nationale de la banque a indiqué avoir "mobilisé tous les moyens nécessaires pour essayer de comprendre" et "collaborer aux procédures en cours". "Tout le monde a été choqué et attristé par la nouvelle", a déclaré un porte-parole de la banque. L'homme, marié et père de deux enfants, a laissé plusieurs lettres dont une à l'attention du patron local de la BNP, basé à Albi, selon la  direction. "Il y disait qu'il lui avait toujours fait toute confiance et qu'il lui faisait confiance pour la suite et notamment pour s'occuper des siens",  a-t-elle poursuivi.

L'épouse du salarié a déposé plainte contre X, a précisé la CGT, qui a elle-même prévu de se porter partie civile. Le syndicat estime que "toute la vérité doit être faite sur les causes du décès de notre collègue pour que de tels faits ne se reproduisent pas".

Repost 0