Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 13:49
Putain de merde de chienne de vie !
J'ai perdu un fils et j'ai quand même mal pour mon chien qui est malade.
L'un n'empêche pas l'autre, le fait d'avoir vécu un drame n'empêche pas de souffrir pour des choses moins graves.
Quand on aime, on aime, point.
Oh, bien sûr, si j'avais pu donner la vie de mon chien pour sauver mon fils, je l'aurais fait. Mais, heureusement, je n'ai pas eu à faire de choix aussi débiles.

Tout simplement, lorsqu'on a des sentiments de compassion et d'empathie, on en a pour toutes les souffrances, qu'elles soient humaines ou animales. C'est la même démarche qui procède de cette émotion que l'on ressent pour l'autre, le souffrant.
C'est aussi une émotion égoïste inconsciente, on perd quelquechose de soi même comme si les êtres que nous aimons étaient un prolongement de nous-même et leur souffrance devient notre souffrance, leur disparition, une amputation, plus ou moins grave selon le niveau d'attachement.

Et, puis il y a cette empathie universelle que l'on ressent en voyant les misères du monde, comme pour ces italiens ,en ce moment, dans les abbruzes. Et, encore, cet égoïsme qui nous fait dire aussi vite : Heureusement que ce n'est pas moi ou ceux que j'aime !

J'arrête de philosopher.
Roxe a l'air de bien supporter son traitement, elle vit sa vie de chien sans penser à la maladie.
Et, puis, c'est le printemps, la vie qui renait, la nature qui reprend ses droits .

Il faut croire en la vie tant qu'elle est là !
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 14:19
Chienne de vie, le diagnostic vient de tomber : Roxe a un cancer...............
Si on s'attendait à un truc pareil. Elle a tout juste quatre ans, elle tient la forme, rien de changé dans son comportement, elle mange bien, elle chasse les chats, elle est en attente de câlins et de promenades, elle mendie pour du fromage ou des biscuits .. Apparemment, tout va bien !
Sauf que depuis quelques jours, elle avait des ganglions dans le cou. On ne s'est pas tout de suite alarmé.
Sauf que ,dimanche soir, en la caressant sur le ventre, on s'est aperçu qu'un énorme ganglion à l'aine, énorme, plus gros qu'un oeuf était brusquement apparu.
En faisant des recherches sur internet, on arrive à la conclusion que c'est certainement un lymphome, cancer du système lymphatique chez le chien, qui se reconnait à un gonflement soudain de tous les ganglions.
Mais, comme on s'affole parfois un peu vite lorsqu'on consulte des rubriques médicales sur internet. Je décide d'emmener Roxe chez le véto, lundi matin.
- Oh, là, me dit ma véto. ça a l'air sérieux, tous ses ganglions externes sont gonflés.
Il faut se rendre dans une clinique vétérinaire située en France où ils sont spécialistes des cancers du chien et où ils pourront me confirmer le diagnostic et me proposer éventuellement un traitement.........ou pas ??!!??
On essaie de garder espoir et se dire que ce n'est peut-être pas ça, et qu' on pourra peut-être la soigner .

Rendez-vous hier à Villeneuve d'Ascq près de Lille.
Quel super accueil, de la secrétaire aux médeçins ! Si les hôpitaux, en général, accueillaient aussi bien les hommes, ce serait formidable.
Gentillesse, explications claires et précises, explications des risques, respect total ,amour des animaux !

En dix minutes après les petites ponctions de cellules dans les ganglions, on sait.
Roxe a bien un lymphome .

Après d'autres examens pour voir si elle peut supporter le traitement, si elle n'a pas un autre problème, on peut commencer sa première chimio.
Je sais que ça marche pour 85% des chiens, qu'il faudra six séances et qu'elle ne sera pas guérrie. Elle pourra continuer sa vie de chien un an et demi à deux ans.
Après il sera peut-être possible de recommencer une chimio, mais on ne sait pas.
Je sais aussi que les deux premiers jours après la première chimio comportent un gros risque, en détruisant une grande partie de cellules cancéreuses, on peut aussi tuer le chien. ça arrive rarement, mais ça arrive.
Au moins, je sais ce qui va se passer, même si je ne sais si mon chien réagira bien au traitement.
Je sais aussi que le traitement a un coût, et je culpabilise un peu en pensant qu'il y a des milliers de gens sur terre qui n'ont pas accès aux soins.
Mais, j'ai beau me dire que ce n'est qu'un chien, c'est mon chien et quand on s'attache à un être vivant sur cette terre, on n'a pas envie ni de le voir souffrir, ni de le voir mourir. Et, si on peut faire quelquechose pour l'aider, il faut le faire.
On ira peut-être moins au resto, on supprimera peut-être des achats superflus. On piochera dans les économies. Tant pis !
On prend un chien, on l'assume, et on le soigne, c'est normal.

Aujourd'hui, Roxe est toute fatiguée, abattue. Elle a eu sa chimio hier et une injection aujourd'hui. C'est assez lourd les premiers jours. Je reste avec elle au cas où.
Je sais que je peux appeler la clinique n'importe quand, ils me répondront.
Maintenant, y a plus quà croiser les doigts !
Elle aura une deuxième chimio la semaine prochaine et on connaitra mieux les résultats des analyses diverses.

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 14:04

Difficile, ce mois de février.
L'hiver qui n'en finit pas !
Mon anniv le 11, l'anniv de mon père décédé le 13, la St Valentin le 14, le carnaval qui se prépare surtout ici en Belgique.. Joie, peine, Temps qui passe...................
Et, puis, le 20, il y a sept ans que Luc n'est plus là.... Enfin, n'est plus là ???
 Tellement présent ... Tellement manquant...
Mais, que serait-il, s'il avait vécu ?
PSYCHOSE ................. Psychiatre...............Hôpital...............Médicaments.................Déprime.............
Mal Etre continuel................. pour lui.................pour les autres.................
Et même pour la société...............

Putain de mois de février !
1977
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 09:11
Je sais, c'est la St Valentin avec son cortège de coeur-coeur et de flon flon, mais ça me fait repenser à l'une de mes nombreuses aventures glauques.

C'était en 2001. Jo et moi venions de nous installer dans une petite maison à Tournai. Nous nous connaissions depuis plus d'un an et j'avais rencontré Jo alors qu'il vivait déjà séparé de son ex épouse depuis plusieurs mois. Il vivait dans un petit appart et n'avait pas de chambre pour accueillir sa fille.
Jo était content de cette maison où il pouvait laisser la petite aménager sa grande chambre. Cependant, elle n'y a jamais dormi car, bien qu'ayant presque 11 ans, elle ne pouvait quitter sa maman la nuit. Jo devait la ramener le samedi soir et le dimanche soir, de même pendant les vacances, il la ramenait chaque soir chez la mère. ça parait ridicule, mais c'est vrai.

Un matin , à 5 heures, nous dormions du sommeil du juste, on sonne à la porte très vivement, puis, on tambourine bruyamment.
Je me lève et je me dirige vers la fenêtre de la chambre de devant. Un projecteur est braqué sur moi. J'hallucine. Sur l'instant, encore endormie, j'ai pensé à la guestapo. Mon coeur s'est mis à battre à cent à l'heure.
J'ai entendu crier : POLICE !
Jo ouvrait les yeux péniblement, car chez lui, la levée du corps est toujours pénible.
Le temps que nous descendions l'escalier pour ouvrir, un serrurier commençait à demonter la serrure.
En le racontant, j'hallucine encore. Maintenant, je rigole, mais, sur le coup, je vous assure qu'on a vraiment les boules.
Un huissier et deux policiers entrent dans la maison et demande où se trouve la chambre.

L'huissier doit constater que nos places dans le lit sont encore chaudes.
C'est con, ce jour-là, je ne dormais pas en boule sur une chaise, à côté du lit.

Ensuite, nous descendons pour signer quelques papiers pendant que le serrurier change la serrure.

Là, je suis bien reveillée et je dis à l'un des policiers qui avait quand même l'air gêné que je vais aller casser la tête de l'ex épouse de jo. Enfin, pas ex, puisque le divorce n'était pas prononcé. Ceci explique cela.

Le policier bien gentil me dit : Faites pas ça avant 7 heures, madame, car je suis de service jusque là et je devrais aller vous arrêter.
C'est vrai que j'avais retrouver le sourire, bien que très, en colère.

C'était vraiment débile, je ne savais même pas que ce genre de truc existait encore. En plus que Jo vivait séparé de son ex depuis presque deux ans.

A 7 heures pile, je suis allé insulter l'ex de jo. Je n'ai pas tapé, ce n'est pas dans ma philosophie. Mais, ça m'a fait du bien de lui faire peur à 7 heures du mat. Il fallait décompresser.

Après je suis partie à l'école où j'ai raconté mon aventure de la nuit à mes collègues attérées.

Que les amoureux qui me lisent m'excusent d'être rabat joie sur les "toujours" et les "jamais".

Je suis toujours sceptique sur les bonnes ou les mauvaises raisons qui font qu'un couple se forme.
Mais, ce qui est nul, c'est la médiocrité et la bassesse dont certains ou certaines sont capables lorsque rien ne va plus.

Le véritable amour se voit lorsqu'on regarde le chemin parcouru et là, on peut dire : He bien, oui, on s'est aimé !

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 08:43
Comme disait ma grand-mère :
in n'est pas autrement que zzotes, in a un an,tou l zan !

Donc, c'est mon anniv . Jo m'a offert un ipod nano.

Au moins, ça occupe mes journées, je n'ai pas encore réussi à télécharger quoique ce soit.
Bon, j'ai compris qu'il faut passer par itunes et je vais m'y remettre dans quelques instants.
En fait, ça sert à faire travailler les neurones d'abord, puis on peut écouter de la musique avec le machin.
J'y arriverai, je vous l'dit ! J'y arriverai .

Ch' u pas pu bête qu'un aut, mi !

Bon, au revoir, mes gins, au revoir tertouss, j'min va sur itoune .
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 17:09
La crise actelle, c'est une crise financière dont les responsables sont les spéculateurs financiers à qui on a laissé trop de facilités et de pouvoir, le résultat, c'est toute l'économie qui s'écroule, et les premières victimes, ce sont les salariés. Que dis-je, les salariés ! Ceux qui ont besoin de travailler honnêtement pour vivre et nourrir leur famille. Et, parmi eux, bon nombre ont déjà perdu leur emploi, même lorsqu'ils ont été fidèle à une boite pendant 20 ou 30 ans.

Voilà pourquoi, demain, j'irai manifester à Lille.

Je suis retraitée et ma retraite est suffisante, mais, il ne s'agit pas de moi, il s'agit de notre société, il s'agit de milliers de gens laborieux. Et, il s'agit surtout de faire savoir qu'ils sont là et qu'ils sont de plus en plus nombreux ceux qui en ont marre des discours politiques raisonnables.

" Allons, allons, c'est la crise ! On ne peut faire plus, il faut sauver les emplois." Soyez raisonnables !"

En 36 aussi, il y avait des raisonnables qui disaient que c'était débile de manifester, de réclamer, de croire en plus de partage, en plus de justice, à croire au droit à la dignité.



Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 17:03

Dur, dur , en ce moment ! Deux enterrements en une semaine, un temps de chiotte, on se croirait dans les hauts de Hurlevent.ça souffle de tous les côtés, l'air froid passe partout et il fait humide et froid.
J'ai quand même tenté une sortie avec mon chien, mais même lui , semblait être content de rentrer.

Et, les enterrements chrétiens, parlons-en !
D'abord, le curé appelle un call center tenu par un téléphone de fer chez les bonnes soeurs d'Antoing pour prévoir le jour et l'heure des funérailles.
Aucune considération humaine, c'est un simple planning à mettre en place et systématiquement, on vous fourgue la cérémonie à 9H30. Il faut faire des pieds et des mains pour avoir une cérémonie à 11 H, alors que la plupart du temps, de nombreuses personnes viennent de loin.
On se fout pas mal que les gens devront partir de chez eux aux heures de pointe et on se fout que le temps soit exécrable, que la route sera difficile.....
Le call center fait tout pour caser les funérailles à 9H30.

Ensuite, la cérémonie proprement dite. Un curé qui a téléphoné à la famille la veille au soir vous débite un texte sur le défunt où il semble que ce soit prévu large.
Je m'explique. Si on prend l'homélie du curé et qu'on change le prénom du défunt ou de la défunte, le texte colle à 80 % des défunts.
J'imagine qu'il y a un texte spécial enfant, un spécial vieux, un spécial accident, un spécial longue maladie .... Oh, là, Oh là, pas trop quand même ! Suffit de changer le prénom .
Jo m'a dit que ,peut-être, il aurait fallu payer un supplément pour avoir un texte personnalisé. Il a ajouté qu'il plaisantait . Quoique ?
En plus, l'enterrement dont je parle concernait une personne qui était très pratiquante.
Peut-être aussi qu'ils ont un logiciel de générateurs d'homélie ? Après avoir interrogé la famille, le curé glisse deux ou trois infos dans l'ordi, il clique, il clique et youpi, l'homélie pour Baptiste ou Germaine s'imprime toute seule.
A moins que ce soit les soeurs d'Antoing qui cliquent et qui faxent l'homélie au curé de service, ce jour-là, à 9H 30.

- Tiens donc, encore un Fernand, ça nous fait deux ce mois-ci .
- Encore une longue maladie !
- Zut, un gosse ! On va mettre un peu plus de mots pour personnaliser.

- Vous faxez à l'abbé Résina, soeur Gertrude ?



Bon, c'est vrai que les curés, ils en font, sans arrêt des enterrements.
Mais, n'empêche qu'une femme de ménage qui lavent tous les jours les mêmes lieux est tenue de le faire bien.
Alors, pourquoi les curés n'essayent même plus de s'interesser un minimum à la vie des gens qu'ils enterrent ?
En plus, en Belgique, ils sont bien payés ... et par le contribuable .

Je sais, je râle, je râle.... Mais, vrai, on n'est peu de chose.

Moi, je ne veux pas de tralala religieux. Comme disait ma grand-mère : si l'bon Dieu est si bon que ça, i m'prendra comme j' suis.

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 09:12
Voilà, Raymonde nous a quitté à 88 ans.  Raymonde
François reste désespéremment seul.
Et que faire pour un vieil homme têtu qui veut rester chez lui au risque de tomber à tout instant et qui veut continuer son petit bonhomme de chemin dans son environnement familier alors que tout le monde voudrait le voir dans un home, soigné, entouré, protégé ?
A mon avis, il faut respecter son choix, le laisser finir ses jours dans cette petite maison qu'il a faite entièrement de ses mains et où il a vécu heureux avec son épouse pendant toutes ces années.
Il faut respecter sa liberté au risque de ........
Et, l'entourer du mieux possible pour les tâches du quotidien ......
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 08:49
25 ans déjà que Ben est apparu sur notre petite planète bleu.
C'était en janvier 1984 et il neigeait sans arrêt dans le Nord.
Le lendemain de sa naissance, Ben a été emmené au service des prématurés à Arras, non pas qu'il soit prématuré, mais il devait être exanguiné car, à cause d'un problème rhésus, j'avais empoisonné son sang.
Exanguiné, ça veut dire qu'on a entièrement changé son sang par un système de perfusion. On lui a injecté trois fois la quantité de sang qu'il avait dans le corps pour faire partir tous les anti corps anti rhésus que je lui avais transmis à l'insu de mon plein gré.
En tout cas, merci aux anonymes qui lui ont sauvé la vie en donnant leur sang .

Il parait que l'opération de transfusion est traumatisante pour le bébé.
Ben s'en est bien sorti et après un mois d'hôpital, c'était un bébé en bonne santé qui est revenu à la maison.

Du reste, s'il lui est arrivé d'être un élément perturbateur de tranquillité, je ne pense pas que ce soit dû à cela. C'est plutôt dû à une forte personnalité et à son caractère indépendant.

Bon anniv, Ben !
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 13:57
Je ne la connais pas depuis bien longtemps, trois ou quatre ans. C'est la marraine de Jo, mon ami.
Avec François, son mari, ils ont fêté leur soixante ans de mariage voici deux ans. Une grande fête qui a réuni toute la famille, ainsi que les amis et voisins.
Une grande fête qui nous a permis à Jo et moi de retrouver avec joie une cousine lointaine et son mari que nous voyons régulièrement depuis ce temps.

Depuis des mois, nous constatons qu'ils sont bien vieux et bien usés. François marche difficilement avec deux cannes et le moindre geste devient une expédition incroyable, et Raymonde tombe souvent, elle est toute maigre et on se demande s'il y a encore des muscles sur ses os. Mais, ils s'acharnent à continuer leur chemin, à rester le plus possible indépendants dans la petite maison qu'ils habitent depuis toujours.
Marraine a toujours froid, la maison est surchauffée, et on a du mal à rester longtemps.
Ils sont bien entourés dans leur petit village. Untel fait les courses, untel les conduit chez le médeçin, untel prend régulièrement des nouvelles, les voisins sont attentifs. Les membres de la famille viennent à tour de rôle.
Ils participent à tous les banquets du village. Et, bien qu'ils n'ont pas eu d'enfants, ils sont les papi et mamie de tout le monde ou le parrain et la marraine.
Depuis quelques mois, les neveux se disent qu'il faudrait bien qu'ils partent dans un home, ils seraient plus rassurés, et , en même temps, ils se disent que tant qu'ils peuvent se débrouiller et qu'ils sont deux, c'est mieux ainsi. Du reste, on ose à peine leur en parler, de peur de les blesser et surtout, on sait qu'ils sont très têtus, surtout Parrain qui s'est fabriqué des petits bancs le long de son jardin pour continuer à faire ses légumes.
Et, voilà ! Dimanche, Raymonde a fait un AVC et en tombant, elle s'est brulée à la joue sur son poële à charbon. On ne sait comment François a eu la force de l'écarter du feu.
Et, depuis quatre jours, Raymonde git sur son lit d'hôpital, elle ne peut plus parler ni manger, son regard est agard, mais elle reconnait son monde.
Sa respiration est rauque. Et sans son dentier, elle fait peine, on devine à peine un corps maigrelet sous les draps, elle a une grosse brûlure sur la joue.
François se traine à petits pas vers le lit, fait de gros efforts pour l'embrasser et ne pas perdre l'équilibre. Le coeur se sert lorsqu'on les regarde. Elle le fixe et cligne des yeux lorsqu'il lui parle.
Le médeçin dit que le pronostic vital est réservé.
Hier, elle semblait aller mieux, elle tournait la tête, bougeait un peu le bras qu'on croyait paralysé. Parrain croit qu'elle va se remettre .

Combien de temps lui reste-t-il ? Des jours, des semaines, des mois ?
Et, François si démuni, si perdu !
Il retourne chez lui tous les soirs, seul, on s'inquiète....... pour elle, pour lui......
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article