Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 14:23

PUB

Intermède publicitaire :

Je vous invite à vous rendre sur le blog de Lydia, link ma super belle soeur qui s'est retrouvé avec cinq enfants en épousant mon frère et qui adore la peinture, le blog d'Hélène,link, ma nièce qui adore tous les animaux, mais surtout les chats.

Si vous voulez rigoler ou vous étonner avec des photos et des commentaires suprenants et désopilants, allez sur le blog de Bidudule link.

Un autre blog sympa, fait de reflexions diverses et de jolies photos, plein de poésie, celui de Kéline .link

De la poésie, de la musique et des questions existencielles, le blog de Hicham.link

Les liens se trouvent sur le côté droit de mon blog.

Bon surf !
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 09:36
  




  Voici Kawa
C'est une maîtresse chatte.
Elle a environ 6 ans et c'est une teigneuse.
Pourtant ,elle pèse pas plus que trois moineaux mouillés, mais ne vous avisez pas de l'empêcher de faire ce qu'elle a envie de faire quelque soit votre gabarit, chat, chien ou humain.
Les chats n'ont peut-être pas conscience de leur taille et poids, car quand Kawa mange, ni le chat Tapioc qui pèse plus de deux fois son poids, ni le chien Roxe qui fait quatre fois sa taille n'ont intérêt à s'approcher et à l'importuner. Madame prend son repas à l'aise.
Ouste, vils balourds !
Quant aux oiseaux et souris de toutes plumes et tous poils, gardez vos distances car vous n'en sortirez pas vivants! Quelques cadavres jonchent notre pelouse, régulièrement .
Kawa ne supporte pas les portes fermées et si on ne lui ouvre pas assez vite la porte du jardin, elle fait le tour de la maison, se positionne devant la porte d'entrée, attend qu'un passant arrive et miaule à fendre l'âme en le regardant, et elle réussit ainsi à amener un passant sur trois à sonner à notre porte. Elle rentre alors toute fière et victorieuse par la porte principale. Elle peut faire ce manège -là plusieurs fois par jour, même lorsque la porte arrière est ouverte. Madame a ses entrées.
Originellement, c'était le chat de Ben. En rentrant du lycée, il la voyait dans un terrain vague où elle avait été sans doute abandonnée.Et, un jour, il est rentré avec ce jeune chat en disant : Tu comprends, elle me regardait avec ses petits yeux qui criaient "Prends moi, prends moi !", je ne pouvais pas  la laisser, non, je pouvais pas .
Un mois plus tard, elle était mourante, elle avait un grave problème d'intestins et il a fallu lui faire des piqûres. Après une semaine sans manger, notre Kawa a été remise sur pattes, et un mois ou deux plus tard, elle nous offrait trois chatons qu'il était évidemment hors de question d'éliminer : deux noirs et une tigrée.
Elle ne bougeait plus de la petite chambre où elle avait fait ses petits, même pas pour descendre manger et comme elle était assez faible, il fallait lui apporter son plateau avec son whiskas et un bol de lait ou d'eau. Bon, je ne mettais pas le brin de persil comme dans la pub, faut pas exagérer !
On a réussi à donner les deux chatons noirs  et la petite tigrée a atterri chez ma tante qui ne voulait plus d'animaux à cause de son âge,  mais qui s'est laissé séduire par Léa, nom que Ben lui avait donné. Ma tante va toujours bien et Léa aussi, avec le même caractère que Kawa . (pas la tante, Léa ..)

Avec Kawa, nous avons déménagé trois fois.
Un fois sur Lens, où l'on s'est aperçu qu'elle avait adopté une deuxième maison peu après notre arrivée dans la rue. Et, on la voyait se prélasser sur l'appui de fenêtre d'une voisine qui croyait avoir adopté un chat perdu.
Ensuite, elle est venu s'installer en Belgique où elle a vite appris la langue et les coutumes du pays. En gros et comme dab, Kawa fait ce qu'elle veut quand elle veut et le quartier tout entier connaît ce petit chat noir.
Heureusement, les voisins ne viennent plus sonner systématiquement à la porte lorsqu'elle les hèle. Je crois même que Kawa fait la différence entre les gens du quartier qui ne viendront pas sonner et les autres passants qui vont céder à ses plaintes de chat enfermé dehors.
Enfin, on l'aime bien quand même cette Kawa aussi énervante que le breuvage du même nom.
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 18:11
Vous arrivez !
Vous proposez vos services.
On vous accueille.
On se réjouit.
On avait justement besoin de vos compétences. Yes !
Vous vous investissez !
Vous apprenez à connaître, les gens , les objectifs, les manières de faire ..
Vous êtes bien en place et vous constatez des dysfonctionnements.
Vous posez les questions gentiment.
Vous exprimez votre étonnement par rapport à certaines façons de faire.
Vous osez proposer des solutions, des idées , des questionnements.
Ouh, là, là !
Pour qui elle se prend ?
On était là avant .
On a toujours fait comme ça .
En bref, vous mettez le doigt sur les problèmes .
Et, en très peu de temps, VOUS êtes le problème.
On s'énerve quand vous prenez la parole .
On soupire quand vous arrivez .
Ah, l'associatif !
Et, surtout l'humanitaire ou le bien pensant.
Si tu te sens pas de la pensée unique et de l'esprit de corps systématique, barre-toi !
Cours ,Forrest, Cours !

Que c'est dur de trouver des bénévoles.
Moi, j'vous l'dit !
Avec cet air contrit de ceux qui sont dans l'HUUMAIN !
Y sont débordés, y n'en peuvent plus !
Mais, y a pas, ya pluss de joie à donner qu'à recevoir, disent-ils !
Avec cet air si satisfait d'eux-mêmes ! Les dispensateurs de bons soins , de bonnes aides ,de bonnes oeuvres .
Et, puis on est porté !     ça, c'est le grand mot des bien pensants !
Par Dieu ! Eh, oui !

Et, les vieilles assos, aie ! aie ! aie ! Avec les fondateurs, l'esprit, les appartenances, les alliances politiques ou religieuses .
Les incompétents casés et indéboulonables . Ceux qu'on sait encombrants et inutiles, mais qui sont de la maison, de la famille .

Associatif, incontournable ciment de notre société , allez y, mais gardez votre âme, vos convictions, ne vous vendez jamais à une pensée unique. Quitte à vous retrouver seul ! Quitte à en prendre plein la tête, gardez toujours votre âme !

Et, si vous êtes comptable et trésorier.
Et si vous osez parler chiffres, budget, utilisation de l'argent avec sagesse .
Ouh, là !
Nous, on est dans l'humain !
Vous osez dire que certaines notes de frais ne sont pas réglos .
Nous, on est dans l'humain !
Vous osez dire que certains bénéficient abusivement de déductions fiscales.
Oh, mon Dieu, elle épluche tout, alors que nous, on est dans ........L'HUMAIN.

Et, si l'association s'est "enrichie" d'une ingénue prétentieuse et arriviste qui s'est mise dans l'idée qu'elle allait prendre le pouvoir, qui mûrit son projet, manipule des tout nouveaux membres et des vieux frustrés qui se prennent au sérieux, vous vous retrouvez avec un bloc de gens que vous voyiez tous les jours, avec qui vous réunionitiez régulièrement qui vous pondent une motion à l'AG qui va résoudre tous les problèmes en faisant comme eux veulent , alors qu'ils n'ont jamais abordé les questions avant.
Ajoutez à cela un président parachuté qui n'a de président que le verbe et la frime, mais pas la capacité à assumer des responsabilités et à appliquer les règles associatives. Un lâche qui doit ses postes et titres parce que "estampillé" pasteur, qui aime et accepte le titre et les honneurs, mais pas le boulot, qui n'a jamais été lampiste, mais toujours président et qui vous dit d'un air usé : "Je suis président de cinq associations ."

Et, voilà comment vous êtes dégouté de la première mission associative en laquelle vous croyiez, avant d'oser dire votre avis et vos questions sur le fonctionnement.


Du vécu de moa


Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 19:25
T'as de beaux yeux, tu sais .
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 10:08

Mon voisin est un ancien boucher et avec cet humour si facétieux des belges, il a mis sur son toit une girouette Taureau. C'est gai .
Gai : c'est un mot très usité aussi par les belges, ça résume tout ce qui est plaisant ,amusant et joyeux.
Une jolie mélodie, c'est gai.
Un rayon de soleil, c'est gai.
Un bon repas entre amis, c'est gai.
Une promenade au bord de l'eau, c'est gai.
En bref, les belges sont gais. Et, rien à voir avec l'homosexualité.
Les belges, des gens gais, bons vivants, facétieux, aimant la dérision.
La belgitude dans toute sa splendeur !
D'ailleurs, aujourd'hui, la région de Tournai est recouverte de neige à la grande joie des enfants qui sont en vacances. C'est gai .

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 08:29

Comme chaque année, à Tournai, est organisée la marche à bâtons le lundi de Pâques. C'est comme son nom l'indique une marche avec un bâton, ça aide.
Le parcours de 6, 12 ou 20 km a pour but d'arriver en haut du Mont St Aubert qui culmine quand même à 147 m, pas moins. On a les montagnes que l'on peut au plat pays.
N'empêche que les faux plats, ça se sent dans les mollets, ça ne grimpe pas beaucoup, mais longtemps.
Les personnes à mobilité réduite peuvent faire les 6 kms ainsi que les familles avec des jeunes enfants.Chacun à son rythme.
De là-haut, par temps clair, on voit la France !
En arrivant, les participants reçoivent une cocarde qu'ils accrochent au bâton.

Beaucoup d'animations sont organisées. Distribution ou chasse aux oeufs de Pâques, jeux anciens, manèges, concours de dessins et bien sûr,musique,et restauration sous châpiteau.
Le malheur, cette année, c'est qu'il fait un temps abominable. On boira plus de cécémel chaud que de bières fraiches, du moins certains.
Mais, à coup sûr, il y aura comme d'habitude plus de 6000 personnes qui viendront marcher, notamment de nombreux français qui apprécient la convivialité des belges.
Y a des courageux
!


 

Photos prises sur le site de l'ASBL marcheabaton .com
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 09:29
Tapioc , c'est le nom d'un de mes chats, en fait chattes.
C'est aussi l'ex chatte d'un de mes fils. L'autre chat, c'est aussi l'ex chatte d'un autre de mes fils.
J'espère que vous me suivez.
undefined

Je vais vous narrer l'origine de son nom.
Au début, mon fils qui est quand même prof de français et puits de culture, et qui aurait pu faire d'autres recherches afin de nommer l'animal, l'a simplement appelé "tiot cat." 
Un chti nom qui veut dire "petit chat". Bonjour la recherche et l'originalité.
Mais, voilà que "tiot cat" est devenu très vite "gros cat".
Donc,  mon fils, homme d'esprit s'il en est, a décidé de l'appeler Tapioca, pour ne pas la traumatiser par rapport à son ex nom et lui donner enfin une vraie identité.
C'est alors qu'il l'a lâchement abandonnée, car nommé en région parisienne, il pensait que ce n'était pas une vie de chat. Elle était habituée à son pré carré.
Que d'amour et d'abnégation, n'est-ce pas ?
Donc, Tapioca s'est retrouvée chez nous . Et, pour faire court, et pour les intimes, on l'appelle Tapioc.
C'est un bon gros chat, facilement terrorisé qui fait les trois postes : huit heures de sommeil, huit heures de ballades ou de chasse et huit heures de sieste avec un oeil ouvert.
Ne vous avisez pas de la réveiller ou de lui faire peur, vous n'êtes pas sûre de vous en sortir vivant. En tout cas, vérifiez d'abord si vous êtes encore immunisé contre le tétanos.
Ma chienne Roxe, border collie qui devrait normalement garder les moutons, considère Tapioc comme un de ses moutons. On a le troupeau qu'on peut .
Elle l'accompagne et la contourne lors de ses nonchalantes allers et venues, du coussin à la gamelle et de la gamelle au jardin, puis du jardin au coussin. Je pense que Roxe s'imagine qu'elle guide Tapioc. En réalité, comme tous les chats en ce bas monde , Tapioc fait ce qu'elle veut. Mais Roxe est contente comme ça aussi.
Heureux monde animal bien nourri !
C'est pas eux qui se posent des questions existencielles !
Ils nous aiment, ils sont fidèles, ils ne s'inquiètent pas du lendemain. Que du bonheur !
                            PICT1347.JPG

Plus tard, je vous parlerais de Kawa, mais, c'est une autre histoire .
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 09:03
Le film de Dany Boon vient de sortir en Belgique. Donc, j'y suis allé ce dimanche.1204117200318.jpg
Heureusement qu'on avait pris nos billets par internet car c'était la grosse cohue. Les cinq salles étaient complètes.
Ici, à Tournai, on parle français et picard, c'est du ch'ti avec quelques variantes que je ne connais pas.
D'ailleurs, c'est un gars de Tournai qui a aidé à traduire "Les bijoux de la Castafiore "en picard, ce qui donne "Les pinderlots d'el Castafiore".

Il y avait  pas mal de nordistes venus voir le film à Tournai. Toutes les salles de Lille étant complètes également depuis deux semaines. Dany Boon a réussi à faire déplacer tous ceux qui ne vont jamais au cinéma. Et les petits enfants emmènent les mamies et les papys. Certains y vont  une deuxième fois.

Je vais dire ,comme tout le monde, c'est un super film, avec une vraie histoire, de l'humour, de la tendresse, de l'émotion. 
C'est sûr qu'étant ch'ti d'origine, ce film me touche d'autant plus.
Il semble que le reste de la France apprécie également cette comédie bien qu'il parait que le reste de la France ne rit pas aux mêmes endroits que nous. Peu importe, l'important, c'est de rire sans jamais se moquer comme avec Marius et César.
C'est bien ce même rire qu'avec Pagnol, on s'amuse des particularités des gens et ça nous donne envie de les connaitre et de les aimer. Ils nous deviennent si familiers et sympathiques.

Dany Boon porte haut les couleurs de la région Nord-Pas de calais. 
C'est vrai qu'on n'en a marre d'entendre parler des corons, même si c'est un passé que nous n'avons pas à renier et même si c'est une magnifique chanson de Pierre Bachelet.
Le Nord- Pas de calais, c'est bien plus que le pays minier qui n'en est qu'une petite partie , ce pays minier qui a été porteur d'emplois spendant de nombreuses années.
Dany Boon a réussi à faire une sorte d'inventaire de la plupart des particularités de la région sans pour cela tomber dans le documentaire ennuyeux. 
Les particularités :
 - Les beffrois dont la plupart sont passés au patrimoine de L'UNESCO recemment et           notamment quelques beffrois situés aussi en Belgique.
- Les carilloneurs des beffrois.
- Les chars à voile qui évoluent sur les grandes plages de sable fin.
- Le carnaval de Dunkerque évoqué par quelques photos .
- Les géants, rangés en bas du beffroi en dehors de la saison des carnavals.
- Toute la magnifique campagne environnante vu du beffroi de Bergues.
- Le vieux Lille  avec ses petits restos sympas , servant la carbonnade , la tarte au maroille ou le potchelesch
- Le maroille , le vieux Lille (fromage cette fois ), le café à la chicorée.
- Les baraques à frites, ses fricandelles et son picalilli.
- les bonnes bières dont la Chti.
- L'inévitable stade Bollaert à Lens avec ses supporters du RCL déchainés ..impressionnant !
- Le ptit quinquin, hymne régional  qui amène toujours une petite larme.
- Un ptit clin d'oeil désopilant aux anciennes cités minières .
- Et, puis, l'accueil, la solidarité, la rigolade, le boire et le manger convivial.
- Ainsi que l'inévitable parler ch'ti !

Ah, merci Dany, ça nous change de Germinal.

Un bonne pinte ed bonne humeur ! cha fait du bin par où qu'cha passe !

Si vous n'êtes pas encore aller voir ce film, allez - y ! Vous rigolerez un bon coup et c'est bon pour le moral.
200px-Tournai_JPG02.jpg                               placeoi.jpg


_DSC0038b_s.jpg               berck145_s.jpg
                    Ci-dessus, le beffroi de Tournai, le vieux Lille, la fête du cerf volant à Bercq et des chars à voile.
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 10:40

Lettre à une fille de 17 ans qui ne voit plus son père 

Cette lettre qui s'adresse à toi, ne sera peut-être jamais lu par toi, car soit tu refuseras de la lire jusqu'au bout, soit tu ne comprendras pas qu'elle t'est adressée, et d'ailleurs , es-tu capable de supporter l'idée que la personne que tu aimes tant, ta maman, t'a manipulée depuis ta petite enfance ?

C'est tellement déséquilibrant d'admettre qu'on a été manipulée depuis toujours. Il te faudra sans doute des années pour oser revenir sur ton passé et ton enfance. Peut-être même que tu ne te poseras jamais de question sur ce mal être qui te poursuivra toute ta vie .

Ne crois pas que le but poursuivi est de t'éloigner de ta maman !

Sans doute faudra-il simplement que tu la vois différemment ?

Un jour ou l'autre, tout être humain doit prendre des distances avec ses parents .
      Prendre des distances physiques parce qu'on part de la maison pour vivre sa vie .
      Prendre des distances personnelles avec nos parents nous ont façonné à leur manière et avec leurs valeurs, mais parce que il y a notre moi profond qui n'appartient qu'à nous et que nous ne pouvons épanouir qu'en prenant une distance raisonnable avec eux.

Un jour, quand on devient adulte ,il faut oser regarder ses parents comme , non pas le père qu'on adore ou qu'on déteste ou la mère qu'on vénère ou qu'on rejette, mais bien comme un homme et une femme qui ont fait ce qu'il ont pu avec ce qu'ils avaient au fond d'eux et avec ce que la vie leur avait donné, un homme et une femme avec des défauts et des qualités, un homme et une femme qui ont réussi à s'aimer ou pas, à construire quelquechose ensemble ou pas , un homme et une femme qui ont été indispensable à ton existence.

Il fallait que ce soit lui, il fallait que ce soit elle pour que toi, tu sois toi.

Ce n'est pas facile à digérer quand on a un parent indigne, violent, violeur, assassin ….. qui m'a abandonné….qui ne m'a pas aimé………..qui m'a écrasé ………….qui m'a étouffé…………qui est mort………père autoritaire…mère abusive…trop angoissé…trop aimant….

Et, pourtant, il faut bien faire le point, un jour, et se dire, je les vois comme ils sont , ils m'ont donné la vie, il fallait qu'ils soient deux, ces deux - là, et moi, je dois faire avec .Je ne peux pas changer cette réalité, mais j'ai le choix de ne pas me laisser détruire si ça s'est mal passé pour moi.

J'assume, je digère tout ça, je ne laisse ni la dépendance, ni la haine me dominer, j'essaie de construire ma vie sur du solide, j'essaie d'être libre.

Pour chacun de nous, c'est l'amour dont nous sommes capable qui fera que nous pardonnerons à nos parents leurs imperfections, leurs erreurs, leurs incompréhensions, leurs limites humaines.

C'est toujours l'amour qui comble le vide qu'il y a entre les êtres.

Pour certains parents, il faut peu d'amour, car tout s'est bien passé; pour d'autres, il faut des montagnes et des océans d'amour et de pardon pour les comprendre, pour d'autres encore, le pardon sera impossible et il faudra vivre avec.

Voilà, ce que je veux te dire, Valentine, ta mère est une mère toxique, elle t'empoisonne depuis ta naissance, elle n'en a peut-être pas vraiment conscience, mais si tu n'as pas conscience de  ce poison qu'elle a distillé dans ton cœur d'enfant ; un jour,  il faudra quand même te désintoxiquer ou vivre avec ce mal être pour toujours.
Il faudra guérir de la haine que tu as pour ton père et essayer de comprendre . 
Ce sera difficile et bouleversant !

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 17:09

Pour revenir sur le sort fait aux jeunes par les autorités en général et les uniformes en particulier, je reviens sur un fait vécu, voici un peu plus d'un an.

Il se trouve que je passe la frontière belge trois à quatre fois par semaine pour me rendre à Lille ou à Henin-Beaumont.
Il se trouve que j'ai un fils nommé Ben pour les intimes, qui, voici un an, avait encore sur la tête une espèce de meule de foin mal peignée qu'on appelle "dreads". Pour ma part, je trouvais ça pas très beau ni même très hygiénique, mais ayant eu quatre enfants avec tous une personnalité forte, je m'étais faite une raison.

Il se trouve que lors de mes allers et venues, je ne me fais JAMAIS arrêter par les douaniers, ni par la police.

Et, voilà que ce jour-là, mon ex-bébé blond et mignon avec son ex-bonne bouille, transformé momentanément en Bob Marley blond aux yeux bleus m'accompagnait.
Je n'en suis pas encore revenue. J'arrive à la frontière et PAF, on me fait signe d'arrêter.Inclassable51.gif

PAF police aux frontières : elle est bonne celle-là, non !bxp197316.jpg

Le type fait le tour de mon véhicule, me dévisage, dévisage Ben et son cerveau doit lui envoyer l'information qu'il y a une erreur.
Dame ,prop sur elle dans une clio , dernier modèle et un dread man, un chevelu , pas tibulaire mais presque.

Il revient de mon côté et me dit : "c'est votre fils ??????????????" s'imaginant que c'était un auto stoppeur qui braquait peut-être sur moi la mitraillette qu'il camouflait sous son blouson m'obligeant à transporter 10 kg de cannabis, 2 clandestins et des diamants volés à Anverse.

Je répondis "oui" avec, sans doute l'air de dire qu'on ne fait pas ce qu'on veut avec ses enfants. Mais, au fond, j'étais très contrariée de constater qu'un jeune qui se cherche, qui a besoin de se différencier ,est ,tout de suite, suspecté d'on ne sait quoi.u25128783.jpg

Depuis, je ne me suis plus jamais fait arrêter à la frontière et je pense que je pourrais vraiment transporter n'importe quoi d'illicite, on ne le verrait pas.

Ben disait qu'il était sans arrêt contrôlé, dans le métro, dans le train.
Depuis, il a coupé ses cheveux pour des raisons professionnelles. Mais il se fait encore contrôler une ou deux fois par an, parce qu'il est encore jeune et il lui arrive de mettre une casquette . Ceci explique cela.

                                                               hulk-m-eneverve-pas.gifça menerf !
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article