Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 17:13

Cette année, ce sera le lundi 11 janvier.
J'irai encore à "Ma campagne" au Mont st Aubert. La cuisine est super et l'ambiance est sympa.
Enfin, il faut encore que je reserve et que je m'assure qu'ils le font comme dab.
Lundi perdu
Lundi perdu (bis)

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 16:41

Ce dimanche, nous sommes allés boire un pot sur la place de Tournai. En fait, c'était la procession annuelle, grand évènement religieux et culturel où se cotoient les écclésiastiques, les croyants, les politiques et les athées .
Musiques, costumes et trésors de l'église défilent ainsi dans les rues de Tournai.
C'est une tradition de longue date et c'est à voir surtout lorsqu'il fait beau de plus.
Et qu'est-ce qu'il s'en va photographier ce jo qui n'en rate pas une ! paire.........

Vous avez sans doute remarquer la présence discrète du FBI ?!?!

Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 16:29
Eh, oui, c'est fini les vacances, et pourtant, c'était bien !
Isle sur la Sorgue

Vaison la Romaine ci-dessous
Nîmes
Et tout ça, sous le soleil, maagique !

Et, je ne vous parle pas d'Avignon, Orange, Gordes, Sablet, le Mont ventoux, Arles et le pont du Gard.....
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 16:00
Les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on est revenu !
                                            
                                                                                                       Sacha Guitry

Vivement que j'aille chercher de quoi embêter les autres !
Repost 0
Published by clo - dans Humour
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 09:03
I m'font rire,tous ches jaunes qui veul'te parler chti.
Un dit pas " un magasin bio", un dit "un bio magasin".

Allez, Au revoir, mes gins !
Repost 0
Published by clo - dans Humour
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 09:04
Le poète choisit, élit, dans la masse du monde, ce qu'il lui faut préserver, chanter, sauver, et qui s'accorde à son chant.
                                                 
                                                                                                                               Edouard Glissant
Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 14:57
J'vais chercher un bouquin marrant , maintenant    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
Repost 0
Published by clo - dans My life
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 14:29
Après le désespoir des singes de Françoise Hardy, voilà que je lis "Si c'est un homme .............." de Primo Levi. Rien à voir entre les deux bouquins, entre les deux récits.

Que dire de Primo Levi, cet homme qui a vécu l'ignoble et l'inhumain, qui s'en est sorti et qui s'est finalement donné la mort 40 ans plus tard.

Que dire du bouquin ? Ffffffff...... Dur ............... Fort.................. Violent.............. Magnifique............. Déprimant.................... Aggripant.............

Récit superbement écrit, description des lieux, des actes, des situations, des êtres finement ciselée , des mots qui ne suffisent pas mais qui en disent bien plus que tous les films et documentaires que nous avons pu voir sur le sujet des camps de concentration.

Plongeon dans l'horreur humaine ! " Ce qu'un homme peut faire à un autre homme .... ! "

Et, comment la plupart d'entre nous perdrait ses valeurs et ses principes dans de telles circonstances, que dis-je la plupart. Chacun de nous deviendrait lâche et moche dans une telle situation.

Bref, je n'ai pas de mots pour commenter...............

Pourquoi lire ça en ce moment d'été et de vacances ? Par hasard, ce bouquin m'est tombé sous la main et je n'avais rien d'autre à lire. Mais, c'est une oeuvre magnifique ... et désolante.

"Vous qui vivez en toute quiétude
Bien au chaud dans vos maisons,
Vous qui trouvez le soir en rentrant
La table mise et des visages amis,
Considérez si c'est un homme
Que celui qui peine dans la boue,
Qui ne connaît pas de repos,
Qui se bat pour un quignon de pain,
Qui meurt pour un oui ou pour un non.
Considérez si c'est une femme
Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux
Et jusqu'à la force de se souvenir,
Les yeux vides et le sein froid
Comme une grenouille en hiver.
N'oubliez pas que cela fut,
Non, ne l'oubliez pas :
Gravez ces mots dans votre coeur.
Pensez-y chez vous, dans la rue,
En vous couchant, en vous levant;
Répétez-les à vos enfants.
Ou que votre maison s'écroule,
Que la maladie vous accable,
Que vos enfants se détournent de vous"
Repost 0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 11:30
Hier, on a regardé Séraphine sur Belgacom télé.
Que dire ?......... du grand Yolande Moreau, yapa !
Un rôle fait presque sur mesure pour une actrice atypique et étonnante. Une histoire vraie qui, malgré une bien triste fin , ne nous laisse pas triste .... beaucoup de poésie, dans les images, les prises de vue, de longs silences parlants. Un bon film, quoi !
Moi, j'aime bien ces rôles de femmes qui sont autre chose que des objets de convoitise et qui jouent autre chose que des histoires d'amour.
Est-ce à dire que lorsqu'on n'est ni jolie, ni mince, on ne peut pas jouer des histoires d'amour ? ?????
Repost 0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 11:16
et autres bagatelles...
C'est le bouquin de Françoise Hardy que je viens de terminer.
Compliquée, cette Françoise Hardy et cette vie qu'elle raconte en mêlant une infinité de détails à une grande profondeur de reflexion, presque trop intellectuelle, un peu fatiguant parfois.
Une analyse systématique des évènements, des faits, des relations humaines.
Parfois, on a envie de noter une remarque ou une citation tant ça va loin et en fait, il faudrait vraiment la noter car on n'est incapable de la redire de tête et ça demande reflexion et parfois, elle noie le poisson de ses méditations dans des petites infos sur tel ou tel ou sur elle-même qu'on aimerait mieux ne pas savoir.
Cela dit, ça n'empêche pas d'aimer sa voix et ses chansons, mais, sa vie, sa personnalité sont envahies de cette mélancolie, ce regard en distance, cette sorte de desespérance, ces amours qui ne l'ont jamais vraiment rendue heureuse et cette lucidité sur tout et sur elle- même et jamais d'humour.
Moi, je dois dire que ça me fout un peu les boules.
Repost 0